Accueil › Conseils AutoConsommationAssurance autoVol de pièces auto : quelle prise en charge par les assurances ?

Vol de pièces auto : quelle prise en charge par les assurances ?

vol de pièces détachéesPlus rapide, plus discret, plus rentable, le vol de pièces détachées est le nouveau fléau des automobilistes. Dérobées en pleine rue, les pièces auto alimentent ensuite un marché noir florissant. Si par malchance, vous retrouvez votre véhicule allégé d’un pneu ou de son pot d’échappement, quels sont les recours possible auprès de votre assureur ? Nos réponses ci-dessous.

 

Vol de pièces détachées : un phénomène qui explose

Depuis quelques années, les véhicules tape-à-l’œil n’attirent plus les malfrats qui préfèrent se tourner vers un trafic de plus petite taille : celui des pièces détachées. Ces nouvelles stars du marché noir sont faciles à dérober, faciles à transporter et sont prélevées directement sur les voitures en stationnement.

Pneus, jantes, essuie-glaces, rétroviseurs, capots… Tout est bon à prendre pour les voleurs qui écoulent leur marchandise en France et surtout à l’étranger. Les pots catalytiques sont parmi les pièces les plus recherchées pour les métaux précieux (or et platine) qu’ils contiennent. En 2013, leurs vols ont explosé passant de 80 prises à 1 280 en l’espace d’un an.

Dans le cas où vous seriez un jour victime de ce type de rapts, n’hésitez pas à vous tourner vers votre compagnie d’assurance auto. Selon votre contrat et ses garanties, les pièces dérobées pourront être prises en charge par votre assureur.

 

Se faire indemniser par sa compagnie d’assurance

Le vol de pièces détachées est un cas particulier des dommages pris en charge par les assureurs. Il est donc très important de souscrire un contrat aux garanties optimales afin de vous prémunir contre ce risque. Comparer les devis d’assurances auto vous permettra alors de trouver une assurance couvrant le vol de pièces détachées.

Après avoir constaté l’infraction, il vous faudra avant tout porter plainte au commissariat. Ne perdez pas de temps : vous avez 24 heures pour déclarer le vol et deux jours pour en avertir votre assureur. Que vous le contactiez par téléphone, lettre recommandée ou en vous rendant directement en agence, vous devrez lui fournir une attestation de dépôt de plainte.

Concernant l’indemnisation des pièces détachées volées : tout dépend des détails de votre contrat d’assurance ! En principe, seuls les contrats « tous risques » comportent une garantie contre le vol. Selon les situations, la prise en charge n’est pas la même :

  • Soit vous retrouvez votre véhicule avec une ou plusieurs pièces manquantes. Dans ce cas, la « garantie vol » ne fonctionne pas car votre voiture dans son intégralité n’a pas été touchée. Seule une garantie optionnelle souscrite en même temps que votre contrat d’assurance pourra vous rembourser les pièces dérobées.
  • Soit votre véhicule a été volé puis retrouvé dans un délai de 30 jours et des pièces ont été substituées. Une indemnisation vous sera proposée après expertise, selon les conditions de votre « garantie vol ».