Accueil › Conseils AutoPneusEntretien des pneusTout sur le TPMS

Tout sur le TPMS

Depuis le 1er novembre 2014, la réglementation européenne impose aux constructeurs d’équiper leurs véhicules neufs d’un système de contrôle automatique de la pression des pneus (« Tire Pressure Monitoring System », abrégé TPMS).
Cette décision de la Commission européenne vise à améliorer la sécurité sur la route et à faire des économies de carburant, en alertant le conducteur lorsque ses pneus ne sont plus à la bonne pression.

 

TPMSA quoi sert le TPMS ?

En France, un véhicule sur deux roule avec au moins un pneu insuffisamment gonflé (pression inférieure à 1,5 bar). Le sous-gonflage peut avoir trois effets :

  • une tenue de route instable et peu précise, avec augmentation des distances de freinage
  • une usure rapide et irrégulière des pneumatiques
  • une surconsommation de carburant

Le système TPMS, en alertant en temps réel l’automobiliste, a donc pour objectif de :

  • diminuer le risque d’accidents
  • réduire l’usure de vos pneumatiques
  • réduire la consommation de carburant

Néanmoins il ne vous dispense pas de vérifier régulièrement la pression de vos pneus.

 

Comment fonctionne le TPMS ?

Deux systèmes de TPMS existent :

  • le TPMS direct : un capteur électronique installé sur la roue vérifie en permanence la pression du pneu, et alerte en temps réel le conducteur en cas de baisse de pression
  • le TPMS indirect : il mesure le différentiel de rotation entre les roues pour détecter une différence de pression. Moins précis, ce système présente l’inconvénient d’être inopérant sur un véhicule immobile

Dans les deux cas, le système alerte l’automobiliste en cas de perte de pression sur un ou plusieurs pneus, en affichant un de ces voyants sur le tableau de bord :

voyant pression pneu
L’alerte se déclenche dès qu’un ou plusieurs de vos pneus sont sous-gonflés d’au moins 25% par rapport à la pression de gonflage recommandée.

 

Que dois-je faire lorsque le voyant de pression des pneus s’allume ?

Si vous êtes en train de rouler, décélérez lentement et garez-vous dans un endroit sûr afin de vérifier vos pneus.

Si vous constatez que vos pneus sont endommagés, votre sécurité n’est plus assurée. Installez votre roue de secours si votre véhicule en est équipé, ou contactez une entreprise de dépannage et faites réparer vos pneus dans le centre auto le plus proche.

Sinon, contrôlez la pression de vos pneus ou faites-la contrôler par un professionnel. Il s’agira ensuite de gonfler les pneus à la pression appropriée, indiquée sur l’étiquette placée dans la portière côté conducteur ou dans la trappe à carburant.

 

Le TPMS est-il obligatoire ?

Depuis le 1er novembre 2014, tous les nouveaux véhicules à moteur et caravanes vendus sur le territoire de l’Union Européenne doivent être équipés du TPMS. L’obligation vaut aussi pour tous les nouveaux véhicules homologués après le 1er novembre 2012.

Si vous avez acheté votre véhicule avant cette date, il n’est pas soumis à la réglementation sur l’obligation d’installation de TPMS. L’installation ultérieure de TPMS n’est donc pas nécessaire.

Si vous avez acheté votre véhicule après cette date, il est forcément déjà équipé du TPMS.

 

Comment entretenir son système TPMS ?

Les valves des capteurs TPMS sont sujettes à l’usure et doivent être remplacées à chaque changement de pneu.

Si votre véhicule est équipé d’un système indirect, sans valve électronique, vous devez réinitialiser le système à chaque fois que vous ajustez la pression de vos pneumatiques.  Faute de réinitialisation, les capteurs risquent de mesurer incorrectement la pression de vos pneus.

Tous les techniciens Norauto sont formés et équipés pour entretenir votre système TPMS.