Accueil › Conseils AutoDeux rouesMoto & scooterComment choisir son antivol moto et scooter ?

Comment choisir son antivol moto et scooter ?

Avoir un scooter ou une moto, c’est bien, être sûr de le retrouver quand on l’a garé, c’est encore mieux. Antivol U, chaîne, bloque disque, alarme, il existe une large gamme d’antivols mais lequel choisir ?

 

1)    L’antivol U

 

Le U est l’antivol offrant la meilleure garantie contre l’antivol Ueffraction. Il permet d’immobiliser la roue avant ou arrière de la moto grâce à sa forme en U rigide à fixer de préférence sur un point fixe. Il existe de nombreux modèles avec la longueur, l’écartement ou le diamètre différents pour mieux répondre à tous les besoins et tous les types de motos et scooters.

Certains modèles se distinguent par leur technicité : anse en acier cémenté, blindage du mécanisme de verrouillage, serrure antiperçage … Généralement, les antivols U s’installent sur la roue arrière, plus difficile à démonter que sur la roue avant. Grâce à sa rigidité, il ne peut être coupé ou cassé sans un équipement spécifique.

Le mini U peut être utilisé pour compléter une chaîne afin d’améliorer la protection antivol, il fera office de cadenas en reliant les deux côtés de la chaîne.

 

2)    La chaîne

 

chaineComme l’antivol U, une chaîne antivol offre un haut niveau de protection à votre moto. Elle permet d’immobiliser plus facilement votre 2 roues à un point fixe.

Elle peut être fixée sur la roue avant ou arrière. Longues et souples, elles sont particulièrement adaptées aux scooters et peuvent passer sous leur tablier. La chaîne est facilement transportable puisqu’elle n’est pas encombrante.

Par contre, l’antivol chaîne est moins dissuasif que le U qui est plus rigide et donc moins facilement fracturable. Il existe différents modèles de chaînes, elles se différencient par le diamètre de leurs maillons, leur longueur ou la protection des maillons. Certaines chaînes ont un cadenas intégré, d’autres doivent être complétées d’un cadenas ou d’un antivol U.

 

3)    Le bloc disque

 

Léger et compact, le bloc disque s’avère très pratique pour sécuriser votre moto durant les arrêts courts dans les endroits à risque de vol peu élevé. Ce type bloque disqued’antivol ne permet pas d’attacher la moto à un point fixe ce qui n’empêchera donc pas des voleurs expérimentés d’emporter votre moto dans un fourgon ou une camionnette. Nous vous conseillons de le compléter avec un antivol U ou une chaîne si vous effectuez des arrêts de longue durée.

Très pratique, il est facilement transportable dans le coffre de votre moto ou votre poche. Il est fortement conseillé de l’associer à un cordon de rappel pour éviter d’oublier d’enlever le bloc disque avant le démarrage de votre moto. Le prix varie en fonction du diamètre de l’axe de verrouillage, du type de fabrication du corps de l’antivol (ex : monobloc …) et si il est équipé d’une alarme ou pas.

 

4)     L’alarme

 

L’alarme est efficace dans le cas où vous êtes assez proche de votre moto pour pouvoir intervenir. Grâce à son capteur, elle peut détecter les soulèvements, les inclinaisons, les chocs et les vibrations.

Elle est un complément à l’antivol mécanique. Nous vous conseillons d’effectuer la pose chez un professionnel sinon vous risquez de détériorer sérieusement votre boîtier d’allumage.

 

5) Qu’est-ce que la norme SRA ?

 

La plupart des compagnies d’assurance exigent le plus souvent que le matériel acheté soit porteur de la norme SRA pour vous assurer contre le vol. SRA (Sécurité et Réparation automobiles) est un organisme professionnel dont l’une de ses principales missions étant de participer à la protection contre le vol des véhicules.

SRA est donc l’organisme chargé par les assureurs d’établir le cahier des charges des antivols. Pour cela, les tests imposés sont redoutables visant à tester la solidité de l’antivol. Voilà pourquoi, ils sont conçus avec des matériaux très résistants.