Accueil › Conseils AutoSécurité & législationCode de la routeLa conduite responsable, ça vous parle ?

La conduite responsable, ça vous parle ?

De nombreux comportements ne sont pas compatibles avec une conduite responsable. Adopter les bons réflexes est avant tout une garantie, pour vous, mais aussi pour les autres conducteurs, d’une meilleure sécurité sur les routes.

 

bons réflexes sécurité routière

 

1. Doucement sur l’accélérateur

 

Il est estimé que 800 personnes sont tuées sur les routes chaque année à cause de la vitesse. Il faut savoir que la vitesse modifie la largeur du champ de vision du conducteur. L’attention est donc réduite et les éléments extérieurs tels que les panneaux, les piétons et les risques sont moins bien appréhendés par le conducteur.

 

2. Téléphoner ou conduire, il faut choisir

Chaque jour plus de 10 personnes meurent ou sont grièvement blessées à cause d’une conversation téléphonique. Le téléphone augmente le temps de réaction et réduit la concentration. Le conducteur ne peut pas prendre en considération et avec attention tous éléments extérieurs.

Depuis le 1er juillet 2015, tout dispositif susceptible d’émettre du son dans les oreilles sont interdits et son utilisation est passible d’une amende de 135 euros et d’un retrait de 3 points sur le permis de conduire.

 

3. Celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas

L’alcool au volant est la première cause de mortalité et de handicap chez les 18-25 ans Un quart des accidents de la route sont liés à une consommation excessive d’alcool.

L’absorption d’alcool entraîne une augmentation du temps de réaction, un rétrécissement de la vision et une modification d’appréciation des distances de sécurité. Il provoque également une surestimation de soi et peut provoquer des comportements totalement irresponsables chez le conducteur.

Au volant, ayons le réflexe donc : pas d’alcool.

Depuis le 1er juillet 2015, la tolérance pour les jeunes conducteurs en permis probatoire a été abaissée à 0,2g d’alcool par litre de sang. Ce qui revient à dire zéro verre d’alcool !

 

4. Un véhicule sécurisé pour une conduite sécurisée

Pour l’automobiliste, la règle numéro 1 est de preuve de bon sens : comme rester maître à tout moment de son véhicule et du comportement des passagers.

Le conducteur est responsable du port de la ceinture de sécurité des passagers et plus particulièrement des mineurs.

Le conducteur doit également s’assurer, avant de partir, que son véhicule ne représente pas un danger pour lui et les autres usagers de la route. Un bon entretien du véhicule est aussi important que le respect du code de la route.

 

5. Transmettre les bons gestes

Les enfants d’aujourd’hui sont les futurs conducteurs de demain. C’est pourquoi il est important pour les parents de montrer l’exemple en matière de sécurité routière. Le partage de la route commence aussi bien à l’arrière d’une voiture qu’à vélo ou encore à pied.

De nombreuses publicités montrent des enfants reproduisant les gestes et les comportements de leurs parents sur les routes. Elles nous font sourire, mais cela devrait nous rappeler que ce sont les parents qui transmettent les bons gestes ou les moins bons….

Si nous arrivons à faire prendre conscience à nos enfants que la route est un lieu partagé, cela sera déjà une belle avancée pour la sécurité des futurs automobilistes.

 

Agissons ensemble pour la sécurité routière !