Accueil › Conseils AutoSécurité & législationContrôle technique : les points à vérifier

Contrôle technique : les points à vérifier

C’est bientôt l’heure ? Pour éviter la contre-visite, suivez la check-list :

 

Contrôle technique : comment éviter la contre-visite

1234

Les plaques d’immatriculation

A l’avant et à l’arrière, elles doivent être bien fixées, lisibles, et surtout pas détériorées (pliées, cassées ou fissurées).

Les pneus

Si la profondeur des rainures de la bande de roulement est inférieure à 1,6 mm ou s’ils sont anormalement déformés, changez-les avant le contrôle technique. Pour rappel : 2 pneus d’un même essieu doivent être de structure identique. Pensez à vérifier la pression. Attention également à l’état des jantes après un choc contre un trottoir par exemple. Profitez-en pour vérifier que les amortisseurs ne fuient pas.

Le pare-brise

S’il présente une fissure de plus de 30 cm, remplacez-le avant le contrôle technique. Les éclats sont tolérés s’ils sont plus petits qu’une pièce de 2 euros environ, et non situés dans le champ de vision. Les rétroviseurs, intérieur comme extérieurs, doivent être en place, en état et solidement fixés. Des essuie-glaces manquants ou présentant un défaut de fonctionnement sont aussi sanctionnés.

Les feux

Vérifiez les feux de croisement, de route, de stop, les clignotants, le signal de détresse, le 3e feu stop, l’éclairage de la plaque arrière et les catadioptres arrière et latéraux. Une ampoule ne fonctionne pas ? Consultez le mode d’emploi de votre véhicule.

Vérifiez aussi :

  • La carrosserie

La carrosserie ne doit comporter aucune partie abîmée ou saillante susceptible de blesser un tiers. Si vous avez des baguettes de porte ou de pare-chocs qui rebiquent, retirez-les, elles ne sont pas obligatoires. Vérifiez aussi que tous les ouvrants s’ouvrent et se ferment correctement. Attention, l’impossibilité d’ouvrir le capot moteur conduit à une annulation du contrôle et impose une nouvelle visite complète.

  • Les organes mécaniques

Pensez à contrôler vos niveaux d’huile et de liquide de refroidissement. Vérifiez l’étanchéité et la fixation de votre pot d’échappement.

  • Le système de freinage

Une voiture qui se déporte à gauche ou à droite au freinage est un signe de freins en mauvais état. Tant que leur efficacité est bonne, les plaquettes et disques usés sont tolérés (pas de contre-visite). Lors du contrôle du niveau de liquide de frein, vérifiez si le bouchon ne manque pas.

  • L’intérieur de la voiture

Toutes les ceintures de sécurité doivent être présentes et en bon état. Assurez-vous que les sièges sont correctement fixés et qu’ils ne présentent pas de jeu excessif sur les rails. Si vous possédez un siège bébé, il est conseillé de l’enlever pour que le contrôleur puisse vérifier toutes les ceintures. Contrôlez aussi le bon état de votre klaxon.

  • L’état des balais d’essuie-glace

 

Les chiffres clés du Contrôle Technique

  • Mis en place et obligatoire depuis 1992.
  • Il concerne les véhicules de 4 ans et doit être renouvelé tous les 2 ans.
  • Dans le cadre de la vente d’un véhicule, le contrôle ne doit pas être daté de plus de 6 mois.
  • Il comprend 124 points de contrôle, 72 sont soumis à une obligation de contre-visite de vérification.
  • Un contrôle technique dure entre 30 et 45 minutes.
  • Le prix moyen d’un contrôle technique est situé entre 60 et 70 euros.
  • L’amende pour défaut de contrôle technique atteint un montant de 135 euros (contravention de 4e classe).